Cyclisme : Le Tour de Libreville de la petite reine

0
20

Visant à relever le niveau des compétiteurs gabonais, en plus de faire éclore de nouveaux talents, le premier coup de pédale du Tour de Libreville sera donné ce 21 mai dans la capitale gabonaise.

Affiche promotionnelle de l’événement, dont le coup d’envoi sera donné ce 21 mai à Libreville. © D.R.

 

Vue du parcours de la course (capture d’écran). © Gabonreview

Surfant sur un savoir-faire capitalisé dans l’organisation de la Tropicale Amissa Bongo, la Fédération gabonaise de cyclisme (Fegacy) met en œuvre une compétition : Le Tour de Libreville. Organisée le 21 mai prochain dans la capitale gabonaise, sous le thème «Le réveil», l’épreuve vise à relever le niveau des compétiteurs gabonais, en plus de faire éclore de nouveaux talents.

La nouvelle compétition de la petite reine nationale s’inscrit désormais dans le calendrier des événements de la Fegacy. «Elle aura pour but de fédérer les populations gabonaises autour des valeurs de ce sport : solidarité, courage, détermination et accomplissement de soi», a signifié la fédération, soulignant que la compétition est supervisée par l’Union cycliste internationale (UCI).

La compétition se décline ainsi dans le format «Course en ligne pour Elites et Juniors». Ainsi, les coureurs «Elites» devront parcourir sept tours de 20,8 km, soit un total de 146,6 km. Les «Juniors», quant à eux, seront en lice sur distance de 83,2 km, soit quatre tours de 20,8 km. Selon l’itinéraire annoncé par la Fegacy, le départ de la course sera donné à la Tribune officielle, sur le front de mer de Libreville (à 9h30, ndlr).

Au départ de la tribune officielle, les coureurs feront un détour par Montagne-Sainte au niveau de l’immeuble Air France. Ils tourneront au rond-point Biyoghé pour ressortir sur le front de mer et foncer jusqu’aux feux tricolores au niveau de Géant CKdo. Là, ils prendront la droite jusqu’à Gabosep, avant de déboucher sur l’avenue Jean-Paul II, menant à l’immeuble du 2 décembre. Juste après, les cyclistes longeront le boulevard Triomphal Omar Bongo, jusqu’au rond-point de la Démocratie.

De là, ils mettront ensuite le cap sur l’échangeur du Lycée Paul Indjendjet-Ngondjout, avant de s’engager sur le front de mer, ligne droite en direction des feux tricolores situé l’agence BGFI. Une fois à ce niveau, les cyclistes feront l’axe feux tricolores-ministère du Budget, rond-point du commissariat centrale, feux tricolores UGB, rond-point de l’immeuble Rénovation. Juste après, interviendra la dernière ligne, en direction de la Tribune officielle, sur le front de mer, où est prévue l’arrivée.

Source link